Et si la présence de l’humain pouvait profiter à l’environnement ? Interview d’ Evelyne Adam, créatrice des kerterres

Interview Evelyne Adam fondatrice des Kerterres

Est-ce que l’on pourrait imaginer que la présence de l’être humain puisse profiter à l’environnement ? Ou le bonifier, selon l’expression d’ Evelyne Adam, fondatrice des kerterres, conférencière, écrivain…

Voici une question qui prend à rebours la représentation contemporaine de la relation entre l’homme et son environnement…

Pour Evelyne Adam, l’homme peut bonifier son environnement.

Les kerterres sont la première étape de mon voyage au coeur des maisons et villages verts. Pendant une semaine, j’ai pu m’imprégner de l’esprit de ces maisons en suivant la formation à leur construction.

J’y ai rencontré la fondatrice, Evelyne Adam. Voici l’entretien que nous avons tourné dans une très grande kerterre en construction.

C’est une très bonne chose de commencer ce voyage avec les kerterres. En effet, elles représentent les maisons dans leur essence et leur simplicité. Mais pas seulement, car contrairement à ce que l’on pense, une kerterre est très évolutive.

On pourrait même imaginer des lotissements ou des réhabilitations de lotissements avec cette technique.

Dans cet entretien, nous abordons l’origine des kerterres, la construction, le devenir de ces maisons. Nous y apprenons que cette technique, les jardins jungles et finalement l’émiettement des habitats ne seraient pas un problème si l’humain « bonifiait» son environnement par sa présence.

Et oui, et si on imaginait l’humain comme partenaire des écosystèmes… Dans une forme de mutualisme, c’est-à-dire une relation gagnant-gagnant sans dépendance…

Avoir moins peur que les autres

Lors de la formation, Evelyne Adam rapporta des propos qu’elle a eu avec un proche. Ce dernier lui faisait part de cette réflexion : “J’ai moins peur que les autres personnes de mon âge. Je sais me loger car je sais construire une maison, je sais me nourrir car je sais cultiver. Que peut-il m’arriver ?”.

Je pense que c’est le plus beau des cadeaux. Avoir moins peur dans un monde où l’on craint pour son confort, sa santé, son avenir… Où la peur devient un instrument de pouvoir, d’oppression voire un instrument financier (l’omniprésence des assurances).

Se libérer de cette peur, c’est aussi se donner les capacités d’essayer, d’oser. Pour pouvoir trouver son “spot de vie” (à découvrir dans la vidéo). Pour expérimenter et sortir des sentiers battus. Et explorer d’autres solutions.

C’est ainsi ne pas se résoudre à la fatalité.

Pour aller plus loin

Autres articles sur les kerterres :

Site des kerterres :

Kerterre jardin jungle, Evelyne Adam
Kerterre jardin jungle
Partager l'article :
  •  
    1.2K
    Partages
  • 1.2K
  •  
  •  
  •  

11 réflexions au sujet de “Et si la présence de l’humain pouvait profiter à l’environnement ? Interview d’ Evelyne Adam, créatrice des kerterres”

  1. Qu’est-ce que c’est beau ! J’adore ces petites maison et quelle inspiration ! Elle est remarquable Evelyne, quelle belle âme ! Je me dis que tant qu’il y aura des hommes et des femmes comme elle, la planète aura une chance ! Des lotissements bonifiants, quelle bonne idée 🌍

    Répondre

Laisser un commentaire