“Ma maison est un village de Tiny Houses”: une famille se construit son village privé

Vivre dans une Tiny House, (ces petites maisons économiques remises au goût du jour pendant la crise des subprimes), en soi, aux Etats-Unis, n’a rien d’extraordinaire. 

Mais vivre comme la famille Brinks et leurs ados, l’est un peu plus.

Les 4 membres de la famille se partagent en effet 6 petites maisons, un village de Tiny Houses. La maison des parents (26m2), deux maisons séparées pour Lennox et Brodey (15m2). La famille profite également d’une maison avec salle de bains double, un pool house/bureau et une maison/chambre d’amis.

panoramique
A gauche, les maisons des enfants, à droite, celle des parents.
La place du village dessert toutes les maisons. Au centre, un brasero

Mais pourquoi donc ? Tout cela revient à avoir plus d’espace pour chacun, en toute intimité. Le Papa voulait faire vivre tout le monde dans une “grande Tiny” House. Mais la Maman tenait à l’intimité de chacun. L’argument était fort et a bien profité à tout le monde.

Passer d’une pièce à l’autre nécessite de sortir de sa petite maison. Du coup, toute la famille vit plus souvent dehors et profite du grand air. Un brasero tient lieu de place de village où la famille se réunit. 

D’un point de vie économique et écologique, ces petites maisons coûtent bien moins chers à l’achat et à l’entretien. Et surtout,  elles produisent moins de déchets et nécessitent moins de chauffage.

Il y a cinq ans, les Brinks ont acheté pour 52 000 € (57 000 $) une propriété de 8,5 ha dans le Kentucky et l’ont transformée en un petit village de Tiny Houses durables.

Pièce à vivre
La pièce à vivre où toute la famille se retrouve

La maison des parents est non seulement la plus chère de la propriété, à 8 300€, mais aussi la plus spacieuse, avec 26m2.

La maison de Lennox
La maison de Lennox, l’ado du village, euh de la famille

Lennox Brinks, l’ado de la famille a fait part au magazine Bored Panda ce que c’est de vivre un mode de vie alternatif. «C’est absolument incroyable. J’adore vivre dans une petite maison et je suis tellement contente que mes parents aient choisi de nous emmener dans ce mode de vie. J’ai vécu dans une maison” ordinaire” pendant les 14 premières années de ma vie, mais maintenant que j’ai pris goût à vivre dans ma petite maison, je l’adore.»

Elle ajoute «J’adore avoir mon propre espace et pouvoir personnaliser ma maison à mon goût. Sans oublier que si je reste debout tard le soir ou si j’ai des amis, je n’ai pas à me soucier de du bruit. Mes parents sont de l’autre côté de la cour. Je pense que cette organisation m’a aidé à devenir indépendante et m’a aidé à me familiariser avec la vie universitaire. J’ai l’habitude d’avoir mon propre espace de vie. »

Vivre avec moins est à la fois économique et respectueux de l’environnement

L’avantage le plus important est que «nous vivons maintenant de manière plus durable dans ce système. Nous consommons beaucoup moins d’énergie, car lorsqu’une maison n’est pas utilisée, aucun chauffage ou climatisation n’est nécessaire. Depuis notre déménagement, notre facture d’électricité a considérablement baissé. Nous avons un jardin et produisons une grande partie de la nourriture que nous mangeons. Nous compostons également presque toute notre nourriture, la recyclons et produisons beaucoup moins de déchets. C’était l’aspect le plus important de ce mode de vie pour ma mère et c’était l’une des raisons pour lesquelles nous avons décidé de vivre avec moins. »

La place du village lieu de rencontre
La place du village lieu de rencontre – photos : LennoxBrinks

Les insectes et les “bestioles” sont la seule chose que Lennox n’aime pas beaucoup dans son village de Tiny Houses

« Nous avons des animaux et vivons au milieu des bois, ce qui attire parfois de petits rongeurs. Mais on s’y fait. Quand j’ai déménagé pour la première fois, c’était assez effrayant d’être seule dans une maison dans le bois dense de l’extérieur, mais je m’y suis habituée. »

Et qu’en est-il de cette salle de bain, qui se trouve à l’extérieur ? En fait, c’est assez pratique ! «Un inconvénient auquel tout le monde pense : la salle de bain est séparée de ma maison. Donc si je dois y aller au milieu de la nuit, je dois sortir. Quand je dis cela aux gens, ils pensent que c’est pire que ça, alors qu’en réalité, il me faut environ cinq secondes pour courir là-bas.»

Bref un coup à prendre pour avoir sa liberté, dans un village de Tiny Houses !

A titre personnel, ça me dirait bien de vivre comme cela ! Une famille bien inspirante ! Et vous, vous seriez prêt à tenter l’aventure ?

En savoir plus :
Sur les maisons écologiques : [Cliquer ici]

Vous avez aimé cet article ? alors n’hésitez pas à liker et partager ! et puis laissez-nous un petit commentaire, on y répondra avec plaisir.

photos : LennoxBrinks

Partager l'article :
  •  
    23
    Partages
  • 23
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire